Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bétheny : les centristes unis derrière la candidature des élus de l’opposition

Les centristes de l’UDI soutiennent et participeront à la liste constituée à Bétheny par Jean-François Ferrando, élu de l’opposition depuis 2008.

Ce rassemblement de la droite et du centre s’est réalisé autour d’un projet commun et des orientations générales portées par l’UDI sur toutes les villes de Reims Métropole : la baisse de la fiscalité et des dépenses publiques, la sécurité, l’éthique des élus et l’emploi.

En mars 2014, le changement de municipalité est devenu indispensable

A Bétheny, les habitants se rendent compte, chaque jour, du manque de rigueur des élus de gauche à la tête de la commune. Les impôts locaux ont massivement augmenté, alors que Bétheny, sixième ville du département et troisième de Reims Métropole, dispose de très importantes réserves foncières. L’équipe municipale actuelle a préféré accélérer la densification urbaine par l’intermédiaire d’opérateurs immobiliers plutôt que de vendre directement ses terrains dans le cadre d’un projet municipal de développement économique et social. De même, sur la sécurité, la hausse des cambriolages et de la délinquance n’a trouvé aucune réponse des élus en place. Seuls les élus d’opposition ont porté des alternatives – comme le Réseau Voisins Vigilants - pour aider les habitants à se protéger et à lutter. Aujourd’hui, le changement de municipalité est autant une nécessité pour redynamiser l’action locale que pour sanctionner un très mauvais bilan.

Confirmer l’identité et les spécificités de Bétheny à travers des projets d’avenir

Les projets de la liste d’union portée par Jean-François Ferrando correspondent aux besoins de Bétheny dans les années à venir. Quand les élus de gauche ont proposé un « Bétheny 2020 » à contre-courant des attentes des Béthenyats, l’opposition municipale a travaillé sur les axes d’une ambition partagée et souhaitée par tous.

L’installation d’un pôle Senior, d’une Maison des Jeunes, le renforcement des effectifs de police municipale, en collaboration avec Reims Métropole, la baisse de la dépense publique pour réduire la pression fiscale et le développement économique sont autant d’engagements indispensables afin de conserver une qualité de vie pour tous à Bétheny.

Les élections municipales de mars sont un temps fort de notre démocratie locale. Les centristes de l’UDI tiennent, en particulier, à profiter de ce moment pour valider les engagements moraux des futurs élus. Ainsi, chaque élu signera une charte d’éthique sur des sujets essentiels comme le cumul de mandats, les conflits d’intérêts et ses réalisations prévues pendant la mandature.

Ensemble, en unissant la droite et le centre, Bétheny va aller dans le « Bon Sens ».

Julien Dupain

Tag(s) : #Municipales 2014, #Bétheny, #Ferrando, #UDI, #UMP